!css
Nos actualités

PAROLE D'ENTREPRENEURS : 10 ans de passion à la tête de Lebronze alloys

03/04/2017

Interview de Michel Dumont, Président de Lebronze alloys depuis 2007 et partenaire de SGCP depuis décembre 2016

 

1. MICHEL DUMONT, PARLEZ-NOUS DE VOTRE PARCOURS...

Originaire de Belgique, j’y ai suivi une formation universitaire en économie et gestion avant de travailler pendant 20 ans dans des cabinets de conseil en stratégie, notamment chez A.T Kearney, en tant que consultant en stratégie, organisation et analyse de risque au service des banques et des industriels.

Au début des années 2000, j’ai créé 6-24 Consulting, mon propre cabinet de conseil à destination des petites ETI et grosses PME et dont la philosophie était « 6-24 mois pour améliorer la performance des entreprises ».

2005 marqua le début d’une toute nouvelle aventure. 6-24 Consulting avait alors été mandaté par un fonds d’investissement propriétaire de l’entreprise Le Bronze Industriel (Le BI) afin d’améliorer les performances de la société. De manière très inattendue, nous avons finalement racheté l’entreprise avec des amis,  des associés de 6-24 et un fournisseur de métaux dont la plupart sont toujours actionnaires aujourd’hui. J’en suis devenu le Président un an plus tard. J’ai néanmoins continué à m’occuper de 6-24 dont l’activité a diminué au fil des années avant de s’éteindre définitivement il y a un an, l’activité industrielle devenant trop prenante.

En 2011, avec mes associés, nous avons fait le choix de conserver l’entreprise et de poursuivre l’aventure industrielle en procédant à des acquisitions en phase avec la stratégie du Groupe. Ces décisions ont permis au groupe, devenu Lebronze alloys en 2016, de quadrupler son activité au cours de ces 5 dernières années.

Diriger une entreprise aussi technique que la nôtre sans être ingénieur et avec un profil venant du conseil apporte une réflexion différente. En effet, j’ai pu observer beaucoup de chefs d’entreprise et apprendre énormément d’eux grâce à mon métier d’origine. J’ai également eu la chance d’être bien entouré, avec une équipe très équilibrée, constituée d’ingénieurs, de techniciens, de commerciaux, de financiers mais aussi d’anciens consultants. De plus, étant actionnaire de référence, une stabilité managériale s’est naturellement installée au sein de l’entreprise.

 

2. QUELLES SONT LES ACTIVITÉS DE LEBRONZE ALLOYS ? COMMENT SE CONSTRUIT LE GROUPE ?

Le groupe travaille les métaux, essentiellement des métaux spéciaux, et parfois même des métaux de niche destinés exclusivement à certains clients. Nos compétences vont du recyclage jusqu’au produit prêt à l’emploi, sans omettre toute une série d’étapes intermédiaires.

Depuis toujours nous visons une part de marché mondiale au minimum de 10 et souvent jusqu’à 50% ou au-delà sur nos typologies d’activité, afin d’avoir un poids significatif dans le segment de marché dans lequel nous intervenons. Lebronze alloys possède un atout non négligeable par rapport à ses confrères : nous fabriquons un large éventail de métaux et pouvons ainsi répondre à un grand nombre de besoins. Nos clients peuvent ainsi compter sur une forte flexibilité et une capacité d’adaptation très rapide.

Lebronze alloys s’est formé par acquisitions successives de sociétés sous performantes ou limitées par des problèmes d’organisation. Nous en avons fait un groupe compétitif avec une stratégie d’investissement assumée, tout en maitrisant nos coûts d’acquisition.

Cette stratégie nous a d’ailleurs permis d’investir significativement dans la recherche de procédés spécifiques et le développement de nouvelles applications afin d’être en phase avec nos aspirations, axées sur l’innovation et la mise au point pour lesquelles nous consacrons, au final, 25 à 30% de nos ressources.

 

3. QU'EST-CE QUI VOUS A CONVAINCU D'OUVRIR VOTRE CAPITAL AUX BANQUES JUSQU'ICI RÉSERVÉ À DES FAMILLES D'ACTIONNAIRES BIEN CONNUES DE VOUS-MÊME ?

Il y a plusieurs raisons à cela :

Tout d’abord parce qu’on ne peut pas pratiquer notre métier sans les banques, en tout cas si on recherche le développement et l’innovation. Avoir notre capital renforcé par des institutionnels bancaires est important. Cela permet d’être transparent (puisque nos structures de résultats sont connues) et contribue à renforcer la confiance de l’ensemble des intervenants financiers, qu’ils soient assureurs crédits, banques, factoring etc.

Ensuite, je souhaitais stabiliser mon actionnariat, d’où ma préférence pour une cession de capital plutôt qu’une augmentation. En effet, cela a permis de gérer les sorties de certains actionnaires mais également que les actionnaires qui nous accompagnaient depuis 10 ans et ceux qui avaient emprunté pour se maintenir au capital, puissent bénéficier de garanties ou du fruit de leur patience.

Faire entrer des banques à son capital permet également d’avoir une stabilité financière pour procéder à d’autres opérations à venir. En effet, selon moi l’avantage est d’avoir à ses côtés un véritable partenaire, avec lequel il est possible de tisser une relation durable et d’envisager de futures opérations de financement sans avoir à repartir de zéro.

Enfin, je me suis rendu compte que l’arrivée au capital de banques rassure. A titre d’exemple, un de nos clients a accepté des contrats supplémentaires de longue durée lorsqu’il a appris que 3 banques étaient présentes au capital de l’entreprise.

 

4. QUELLES SONT VOS PERSPECTIVES ET VOS PROJETS À MOYEN-LONG TERME ? COMMENT VOYEZ-VOUS ÉVOLUER VOS RELATIONS   AVEC SOCIÉTÉ GÉNÉRALE CAPITAL PARTENAIRES ?

Un investisseur traditionnel laissera à la société environ 2 à 3 ans de développement avant d’envisager les conditions de sa liquidité, c’est un processus assez court dans nos métiers. Dans le monde industriel, nous sommes sur des cycles plus longs. C’est donc pour cela que j’ai souhaité travailler avec des partenaires qui investissent en fonds propres avec un horizon d’environ 7 ans. La force de notre partenariat avec SGCP réside donc dans sa durée.

Nous avons entamé notre grande transformation il y a cinq ou six ans. A l’époque nous faisions 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et étions 300 personnes. Aujourd’hui nous sommes 1250 et réalisons 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. Avec l’accompagnement de Société Générale Capital Partenaires, il m’est difficile d’imaginer où nous en serons dans 5 ou 6 ans, mais ce dont je suis sûr, c’est que nous accomplirons de grandes choses ensemble puisque SGCP est en phase avec nos cycles et notre vision, leurs modalités d’interventions étant adaptées à nos besoins.